Le Monde de Jessica

Fiches de plantes détaillées idées récup ,idées déco,conseils pour animaux,fiches pratiques sur divers sujets !

Bonjour et bienvenue à tous dans le monde des plantes! Si vous avez des suggestions, ou envie de voir une nouvelle fiche, n’hésitez pas à m'en faire part! Merci d'avance pour votre aide!!!
Si vous aimez "le monde des plantes" n’hésitez pas à cliquer sur j'aime pour le partager. merci à vous!!!
Vous pouvez accéder au site "Le monde des plantes" en passant par Facebook!
Vous pouvez accéder à la ChatBox en vous inscrivant!!!

chat-perdu.org

Vous avez perdu votre chat? Essayez ce lien, gratuit et très pratique pour aider à le retrouver. Conseils et méthodes pour retrouver votre chat. Annonces des chats perdu et trouvé avec photo!!! www.chat-perdu.org

Site sur les chats!

Envie de vous renseigner ou d'aider les chats suivez ce lien : https://sites.google.com/site/auxfelinsheureux/

Apprendre a dessiner!!!

Envie d'apprendre à dessiner? Suivez ce lien!!! http://www.apprendre-dessin.com/

Derniers sujets

» Idées de menus pour la semaine.ou pour une soirée
Dim 12 Fév 2017 - 17:19 par jessica

» Mes recettes: Verrines et Entrées avec viandes, poissons ou oeufs
Dim 5 Fév 2017 - 18:22 par jessica

»  Mes recettes: Verrines et Entrées SANS viandes, poissons ou oeufs
Dim 5 Fév 2017 - 17:42 par jessica

» Cuisine astuces!
Dim 15 Jan 2017 - 18:17 par jessica

» Cuisine déco!!!
Dim 15 Jan 2017 - 18:12 par jessica

» Fiches pratiques sur les oiseaux!
Dim 15 Jan 2017 - 18:07 par jessica

» Idées et astuces pour rongeur
Dim 15 Jan 2017 - 18:02 par jessica

» Astuces de rangement.
Dim 15 Jan 2017 - 17:56 par jessica

» Travailler avec des livres
Dim 15 Jan 2017 - 17:41 par jessica

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 64 le Sam 21 Déc 2013 - 22:42

Signaler video ou photos

TRÈS IMPORTANT si vous voulez être efficaces et que l'on traîne les tortionnaires devant la Justice ! Ce qu'il faut faire en cas de maltraitance sur Facebook ou autres : - Ne pas partager tout de suite - Faire des captures écran (pour les photos des tortionnaires) et enregistrer les vidéos - Ne pas créer de pétition (avant que les types soient arrêtés) - Signaler aux services de police, uniquement, et surtout pas à FB Si c'est en France, signaler sur le site du Ministère de l'Interieur : internet-signalement.gouv.fr Si c'est à l'étranger, prévenir Interpol qui transmettra au pays concerné. C'est uniquement quand les types sont arrêtés, pour éviter qu'ils ne soient alertés et ne suppriment leurs comptes FB, qu'il faut partager la pétition. Les insulter sur leur mur ne sert à rien, bien au contraire, c'est jouer leur jeu et les avertir. Il faut être organisés et efficaces si l'on veut mettre un maximum de salopards au tribunal.

    L'Acrylique!

    Partagez
    avatar
    jessica
    Admin

    Messages : 1182
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 07/06/2013
    Age : 32

    L'Acrylique!

    Message par jessica le Lun 30 Sep 2013 - 7:59

    *La maîtrise de l'eau et du temps de séchage

    Technique à l’eau, la peinture acrylique est facile d’emploi et très polyvalente. Votre principal défi sera de maîtriser la dilution et le temps de séchage ultra rapide

    1. Intensité des couleurs : le bon dosage de l’eau

    *Pour éclaircir vos couleurs, il vous suffit d’ajouter un peu d’eau à la peinture : plus vous diluez, plus les teintes s’éclaircissent. Pour obtenir des couleurs plus foncées, ajoutez de la peinture. Attention : sans eau, la couleur est plus opaque et masque la couche de peinture précédente.
    *Sachez que les couleurs s’assombrissent en séchant, surtout si elles sont diluées avec beaucoup d’eau.
    N’éclaircissez pas les couleurs avec du blanc : il ternit la teinte.

    2. Mélange de couleurs : une superposition de couches transparentes

    *Plus l’acrylique est diluée à l’eau, plus elle devient transparente et laisse apparaître les couches sous-jacentes. En superposant une nouvelle couche de peinture translucide, vous modifiez la tonalité et la couleur de la couche précédente.
    Peignez du plus clair au plus sombre, vous économiserez de la peinture et du temps, car il faut beaucoup plus de peinture claire pour modifier une couleur foncée.
    *L’acrylique n’est plus soluble dans l’eau après avoir séché : vous pouvez donc superposer autant de couches de couleurs que vous le souhaitez, elles restent nettes.

    En pratique :
    superposer des lavis de couleurs différentes
    Pour apprendre à maîtriser la transparence et les mélanges de teintes, entraînez-vous à superposer des lavis de couleurs différentes.
    Exemple : recouvrez un lavis jaune d’un lavis rouge.
    - Préparez la couleur jaune, avec plus ou moins d’eau, en fonction de l’intensité que vous voulez lui donner, mais suffisamment pour qu’elle soit transparente.
    - Appliquez quelques bandes de couleur jaune en superposant légèrement les traits entre chaque passage pour obtenir une couleur plus uniforme. Travaillez en inclinant légèrement le support pour que la peinture glisse et s’accumule au bas du trait.
    - Attendez quelques minutes que la couche soit sèche, puis appliquez de la même manière la couleur rouge.
    - Vous obtiendrez une couleur orange, très lumineuse.
    Faites un essai en mélangeant ces mêmes couleurs sur votre palette. Appliquez le mélange sur le support à côté des lavis superposés et observez le résultat : les couleurs sont moins riches et intenses.


    3. Séchage des couches : un travail contre la montre et sans erreur

    *Le temps de séchage très court de l’acrylique est une arme à double tranchant : cela vous oblige à appliquer les couleurs rapidement et du premier coup, car il est plus difficile de faire des rectifications. En effet, les couleurs ne peuvent plus être modifiées en ajoutant de l’eau (comme à l’aquarelle) ou par grattage (comme à l’huile) car la peinture est indélébile une fois sèche.

    L'astuce :
    Pour faire des corrections, utilisez une peinture opaque, qui masquera un élément ou une couleur.
    *Les techniques transparente et opaque à l'acrylique

    La plus grande vertu de la peinture acrylique ? Sa polyvalence exceptionnelle ! Vous pouvez travailler une quantité infinie de textures : opaque et épaisse à l’instar de la peinture à l’huile, ou délicatement transparente et proche du rendu de l’aquarelle.

    A savoir :
    Diluée avec de l’eau à la façon de l’aquarelle, l’acrylique possède les mêmes propriétés de séchage rapide. Mais en ajoutant un médium retardateur, vous pouvez en allonger la durée : un avantage certain, si vous aimez prendre votre temps !
    Utilisée à la manière de la peinture à l’huile, l’acrylique donne un résultat tout aussi spectaculaire. Atouts supplémentaires : pas d’odeur et une durée de séchage plus courte !
    1. Réaliser une acrylique «façon aquarelle» (technique transparente)

    Prenez du papier Canson® Acrylic 400g/m².
    Mélangez vos couleurs avec beaucoup d’eau pour obtenir des lavis de différentes nuances.
    Commencez par appliquer les lavis les plus clairs.
    Utilisez les teintes les plus foncées pour créer des contrastes de tons, créer du volume, représenter les ombres ou les détails.

    À retenir : Votre geste doit être particulièrement assuré, car les erreurs ne peuvent être corrigées. Alors un conseil : exercez-vous…

    2. Réaliser une acrylique « façon huile » (technique opaque)

    Choisissez le papier Canson® Figueras® en grain toilé.
    Diluez très légèrement vos couleurs avec de l’eau, ou utilisez-les directement au sortir du tube.
    Commencez par appliquer les zones de couleurs les plus importantes, puis mettez en place les différents motifs de votre composition.
    Affinez les motifs avec des touches de pinceau plus fines.
    Dernière étape : appliquez les rehauts avec de l’acrylique blanche pour créer des effets de lumière.


    *Réaliser des empâtements

    Grâce aux empattements, effets de textures, vos œuvres gagneront en originalité ! En prime, ils sont très simples à réaliser…

    Les empâtements sont des touches de peinture suffisamment épaisses pour qu’elles conservent la marque de l’instrument (pinceau ou couteau à peindre) qui les a posées.
    Avantage : l’acrylique peut être très épaissie à l’aide d’un médium (Modelling past ou gel de texture).
    Contrainte : l’acrylique séchant très vite, vous devez procéder assez rapidement.

    1. Faire un empâtement

    Vous pouvez travailler sur toute la surface du tableau ou réserver les empâtements à certaines parties de la composition pour les valoriser.
     
    Utilisez de la peinture acrylique non diluée au sortir du tube.
    Appliquez-la directement sur le support, comme par exemple, du papier Canson® Acrylic.
    À l’aide d’un pinceau, façonnez la peinture pour lui donner la forme souhaitée. Attention à ne pas trop retoucher : la peinture s’aplanit, les reliefs propres à l’empâtement disparaissent !

    Pour épaissir davantage la peinture, mélangez la couleur avec un médium en gel (50 % de peinture, 50 % de médium).

    2. Créer des textures originales

    Pour réaliser des textures originales, vous aurez besoin d’un médium appelé « modelling past » ou « pâte de modelage », d’un couteau à peindre et de divers instruments (fourchette, peigne, chiffon, pièce de monnaie) pouvant laisser des traces dans la peinture. Laissez parler votre imagination !

    Mélangez une dose de peinture acrylique avec du modelling past.
    Appliquez le mélange sur le support avec un couteau, puis lissez la couche.
    Utilisez les dents d’un peigne pour tracer des lignes droites ou ondulées, en relief, dans la couche de peinture. Sinon, servez-vous d’une fourchette pour produire des crêtes et des sillons, d’une pièce de monnaie pour laisser une empreinte bien ronde, etc.


    *Peindre avec des charges

    Mêler du sable à votre peinture ? Et pourquoi pas ! Il ne s’agit pas d’une lubie d’artiste en mal d’inspiration mais d’une technique souvent utilisée pour obtenir une texture rugueuse à souhait, un brin spectaculaire. Ce qu’il faut connaître sur les charges minérales.

    A savoir :
    - Les charges sont des substances ajoutées à la peinture. Elles ne modifient en rien la couleur, mais lui donnent un aspect granuleux, un peu rugueux.
    - Les charges sont très pratiques pour suggérer une étendue de sable ou une surface de roche par exemple.
    1. Quelle charge choisir ?

    Du prêt à l’emploi au 100% fait main, vous avez le choix !

    Les pâtes à peindre acryliques : Mélanges de peinture acrylique et de charge, elles sont idéales pour les débutants, car prêtes à l’emploi. Vous n’avez (presque) rien à faire !
    Le marbre en grains : c’est l’une des poudres minérales les plus utilisées. Elle est commercialisée en différentes épaisseurs de grain. Vous effectuerez vous-même le mélange, en ajoutant la peinture acrylique à la poudre.
    Attention : la poudre étant très dense, il vous faudra une importante quantité de peinture.
    Le sable de rivière : pensez à en faire des provisions lors d’une promenade au fil de l’eau ! Lavez-le et faites-le bouillir pour le débarrasser de tous résidus organiques. Vous le mélangerez ensuite à la peinture.
    À noter : le sable étant constitué de grains de différentes tailles et couleurs, la texture obtenue sera extrêmement irrégulière.

    Amusez-vous ! Vous pouvez ajouter… ce que vous voulez : copeaux de bois, papier journal, confettis, paillettes, etc.

    2. Travailler une charge

    Prenez un support ferme : un carton épais ou un châssis entoilé.
    Mélangez la charge avec de la peinture acrylique blanche en tube, à l’aide d’une spatule.
    Étalez la pâte obtenue sur le support, à l’aide de la spatule.

    Une fois la pâte sèche, peignez par-dessus avec des couleurs diluées pour conserver la texture originale. Utilisez un pinceau en soies de porc à la touffe un peu usée, qui peut contenir davantage de pigments.


    *Appliquer un frottis

    Le frottis est un procédé idéal pour raviver des aplats ou donner du mouvement. Comment ? En appliquant par frottement une fine couche de couleur irrégulière sur une couche existante.

    1. Réaliser un frottis

    Attendez que la sous-couche soit sèche pour que les couleurs ne se mélangent pas.
    Pour éviter de déborder, protégez les zones autour du motif en appliquant des bandes de papier-cache adhésif.
    Mélangez de l’eau et du médium (huile de lin) avec la couleur, comme pour un lavis.
    Appliquez la peinture de manière grossière, de façon à créer des traces de pinceaux inégales.
    Veillez à ne pas masquer la totalité de la sous-couche.

    2. Variante : le frottis au pinceau sec

    Il est également possible de réaliser un frottis au pinceau sec. C’est le moment d’utiliser vos vieux pinceaux ébouriffés !
    Prenez un peu de couleur directement au tube avec un pinceau sec et frottez sur le support : vous obtiendrez une texture irrégulière avec du relief.

    Pour quoi faire ? Recouvrir de peinture claire un fond sombre (une étendue de neige dans un ciel de nuit) et inversement, passer une couleur complémentaire sur une autre.

    Employer la technique du masquage

    Qu'il s'agisse de réserver des zones blanches, de tracer des bords irréguliers ou au contraire des lignes droites bien nettes… Le masquage est une solution qui vous facilitera la vie dans bien des situations !
    A savoir :

    Un accessoire incontournable ? L'adhésif de masquage. Peu collant, il n'endommage pas le support lorsque vous l'enlevez.
    1. Masquer à l'adhésif

    Étape 1 :

    collez l'adhésif.
    Si vous avez peint auparavant, veillez à ce que la surface soit parfaitement sèche avant de l'appliquer.
    Placez-le à l'endroit souhaité.

    Étape 2 :

    Peignez le motif souhaité. Pensez à déborder sur l'adhésif, pour obtenir un bord parfaitement net une fois ce dernier retiré.

    Étape 3 :

    après quelques secondes, retirez l'adhésif délicatement, sans forcer, avant le séchage complet de la peinture.
    Attention : Une fine pellicule se forme à la surface de la peinture acrylique lorsqu'elle est sèche : si vous enlevez l'adhésif trop tard, vous risquez d'arracher également cette pellicule.


    [b]2. Quelques motifs[/b]

    Vous pouvez par exemple :
    déchirer l'adhésif de façon à obtenir des bords irréguliers une fois retiré.
    utiliser l'adhésif pour réserver des blancs.
    Exemple : pour représenter une barrière blanche dans un champ, posez un quadrillage de bandes adhésives, appliquez un lavis vert puis retirez l'adhésif.


    Dernière édition par jessica le Lun 27 Jan 2014 - 14:50, édité 1 fois
    avatar
    jessica
    Admin

    Messages : 1182
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 07/06/2013
    Age : 32

    Re: L'Acrylique!

    Message par jessica le Lun 30 Sep 2013 - 8:17

    Apprendre la peinture acrylique en 5 étapes

    La peinture acrylique, technique à l’eau très facile à utiliser, est un véritable caméléon ! Travaillez-la très diluée, vous obtiendrez une texture aquarelle, ou très épaisse, pour une texture proche de la peinture à l’huile. Voici cinq étapes clés pour vous aider à réaliser une œuvre à l’acrylique.


    1.Choix du sujet et composition

    Commencez par des sujets simples, comme des natures mortes, avant de vous lancer dans des compositions plus complexes (paysages, portraits ou peinture abstraite). Pour composer votre sujet, laissez-vous guider par votre intuition ! Voici quelques trucs pour vous aider à démarrer :

    Règle des tiers : Divisez votre support, horizontalement et verticalement, en trois rangées égales puis placez les éléments importants du tableau près de ces lignes : technique simple, mais efficace !
    Choix du format. « Paysage » (rectangle horizontal), il génère une impression d’espace ; « portrait » (rectangle vertical), il donne une impression d’intimité ; « marine » (rectangle très élargi), il produit une vue panoramique ; carré, il attire le regard au centre du tableau.
    L'astuce :
    Les possibilités de cadrage sont nombreuses. Réalisez des croquis de brouillon pour étudier les différentes options (serré, grand angle…). Ils peuvent être plus ou moins grands, mais doivent comporter les informations essentielles du tableau et les ombres portées.
    2. Dessin préliminaire

    Le dessin est la première étape d’un tableau réussi ! Tous les artistes n’en font pas, cependant il vous aidera à positionner les principaux éléments dans l’espace, définir les formes et les proportions.
    Tracez légèrement les principaux éléments du tableau au crayon tendre, au fusain (mieux adapté pour placer les ombres et les lumières) ou à l’acrylique, qui a l’avantage de ne pas disparaître quand vous commencerez à peindre.
    Vous n’êtes pas sûr de votre coup de crayon ? Aidez-vous d’un quadrillage ou d’un papier calque.

    3. Fond coloré

    Pas obligatoire, il unifie les couleurs de votre tableau : appliquez un jus de peinture très dilué en choisissant l’une des teintes principales du sujet.
    Veillez à ce que la couleur ne soit pas trop foncée, pour ne pas masquer le dessin.
    N’ajoutez les couleurs qu’une fois le fond sec.
    L'astuce :
    Des fonds colorés originaux…

    Pour un fond coloré homogène : utilisez un large pinceau souple et appliquez la peinture en bandes horizontales.
    Pour un fond en mouvement : appliquez la peinture comme bon vous semble (en touches circulaires, en zigzag, etc.) et laissez apparaître votre coup de pinceau.
    Pour un fond multicolore (rien ne vous en empêche si votre sujet le justifie !) : procédez de la même manière en appliquant les couleurs les unes après les autres.
    4. Pose des couleurs

    Appliquez la peinture sous forme de fines couches de couleurs, mélangées à de l’eau.
    Travaillez du plus clair au plus foncé. Pour obtenir des couleurs plus claires, ajoutez de l’eau, jamais de blanc : il assombrit et opacifie la couleur.
    Pensez à laisser sécher chaque couche de peinture avant d’appliquer la suivante : vos couleurs et votre touche garderont ainsi fraîcheur et netteté.

    5. Ajout des détails

    La dernière étape consiste à ajouter les éléments qui vont donner vie au tableau.
    Renforcez les couleurs, donnez du volume, ajoutez les rehauts.
    Vous débutez ? Soyez patient, exercez-vous souvent : vous découvrirez combien il est facile de travailler à l’acrylique !

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 20:57